La Belgique entre en guerre

1h

Leçon 4

background-leconsB

Pendant la projection, prise de notes par les élèves des éléments chronologiques

Le 8 mai 1940, deux jours avant de déclarer la guerre à l’Allemagne, le conseil des ministres prévoit d’interner tous les « étrangers issus des puissances avec lesquelles la Belgique pourrait se trouver en guerre ». Près de 6000 personnes sont arrêtées le 10 mai ; sans distinguer rexistes et germanophiles des réfugiés antifascistes, communistes ou des juifs étrangers et apatrides. Beaucoup seront évacués en France dans un chaos indescriptible vers les camps de Gurs, Le Vernet d’Ariège et Saint-Cyprien. Ils constituent la grande majorité des 5835 juifs de Belgique déportés depuis la France vers Auschwitz.

Après la capitulation, le gouvernement belge va s’exiler à Londres pour ne pas devoir se soumettre à l’occupant. Ce sont donc les Secrétaires généraux, c’est à-dire les plus hauts fonctionnaires des différents ministères, qui doivent traiter avec les envahisseurs. Ceux-ci mettent en place un double système d’occupation : administration militaire d’une part, et police du parti nazi de l’autre. C’est le gouverneur militaire Von Falkenhausen, en place à Bruxelles, qui signera et décrétera les ordonnances contre les Juifs ; c’est la police politique nazie (Sipo) qui organisera les déportations à partir de l’été 1942.

Au mois d’août, les Allemands transforment la forteresse militaire de Breendonk, à 20 kilomètres au nord de Bruxelles, en camp dit de transit. 3500 prisonniers politiques y seront enfermés, affamés et torturés. Avant d’être emmenés à Breendonk, beaucoup ont connu les caves de l’avenue Louise, au 343 puis au 347, siège de la Sipo et de la Gestapo.

Deux officiers des Cyclistes-Frontière © André
Alexandre – source : http://www.freebelgians.be

Deux officiers des Cyclistes-Frontière © André Alexandre – source : http://www.freebelgians.be

Léopold III, roi des Belges, passe en revue une colonne de chars d’assaut,
accompagné du Général Denis, ministre belge de la guerre – L’illustration,
n° 5072 du 18 mai 1940 – source  : https://commons.wikimedia.org/wiki/
File:L%C3%A9opold_III-1940-revue-01.jpg

Léopold III, roi des Belges, passe en revue une colonne de chars d’assaut, accompagné du Général Denis, ministre belge de la guerre – L’illustration, n° 5072 du 18 mai 1940 – source : https://commons.wikimedia.org/wiki/ File:L%C3%A9opold_III-1940-revue-01.jpg

L’enseignant présente 10 sujets de recherche, répartis en trois catégories thématiques

Les sujets choisis feront l’objet d’une recherche par groupe d’élèves – soit 10 groupes – notamment à partir des ressources proposées. L’objectif est que chaque groupe présente à la classe sa recherche sur le sujet.

Thèmes de recherche

I. Enfermement – répression

1. Le Fort de Breendonk

Arrivée de nouveaux prisonniers – Juifs K.Z. Breendonk, 13/6/1941, photo de Otto Kropf, photographe officiel de la
propagande allemande © coll. Otto Spronk – CEGESOMA, Bruxelles, 151644

Arrivée de nouveaux prisonniers – Juifs K.Z. Breendonk, 13/6/1941, photo de Otto Kropf, photographe officiel de la propagande allemande © coll. Otto Spronk – CEGESOMA, Bruxelles, 151644

2. La Caserne Dossin à Malines

 Arrivée des nouveaux internés à la caserne Dossin – photo datée des premiers jours d’existence du SS-Sammellager für Juden (entre le 27/07/1942 et le 03/08/1942) © Kazerne Dossin/Fonds Kummer

Arrivée des nouveaux internés à la caserne Dossin – photo datée des premiers jours d’existence du SS-Sammellager für Juden (entre le 27/07/1942 et le 03/08/1942) © Kazerne Dossin/Fonds Kummer

3. La Gestapo (Geheime Staatspolizei)

Ancien siège de la Gestapo à Bruxelles. Au premier plan, buste en hommage au résistant qui a bombardé l’immeuble, Jean de Selys Longchamps - source : https:// commons.wikimedia.org/wiki/File:Jean_de_SELYS-LONGCHAMP-av_Louise.jpg

Ancien siège de la Gestapo à Bruxelles. Au premier plan, buste en hommage au résistant qui a bombardé l’immeuble, Jean de Selys Longchamps – source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Jean_de_SELYS-LONGCHAMP-av_Louise.jpg

II. Résistance individuelle et collective

4. Le Comité de Défense des Juifs, les résistants juifs et non juifs

 Yvonne Jospa, responsable du service de sauvetage des enfants du Comité de Défense des Juifs

Yvonne Jospa, responsable du service de sauvetage des enfants du Comité de Défense des Juifs

 Baron Paul Halter, résistant, partisan armé, arrêté en 1943 après une opération de sauvetage d’enfants à Anderlecht. Déporté à Auschwitz

Baron Paul Halter, résistant, partisan armé, arrêté en 1943 après une opération de sauvetage d’enfants à Anderlecht. Déporté à Auschwitz

 Baron Jean Bloch, membre de la première heure des Forces armées belges en Angleterre, il prit une part active à la libération de la Belgique.

Baron Jean Bloch, membre de la première heure des Forces armées belges en Angleterre, il prit une part active à la libération de la Belgique.

Geneviève Pevtchin, avocate, résistante, dirige une des filières d’exfiltration du « Service Zéro », arrêtée en mai 1943 et déportée

Geneviève Pevtchin, avocate, résistante, dirige une des filières d’exfiltration du « Service Zéro », arrêtée en mai 1943 et déportée


Photos extraites de Baron Jean Bloch, Épreuves et Combats, 1940-1945,
Bruxelles, Didier Devillez Editeur, 2002

6. Les enfants cachés en Belgique et les Justes

Mady Frydman et Jacky Goldman avec leur marraine de guerre : Aline Antoine. – Fonds UPJB, exposition « Herbes amères » [Bruxelles, 1995] - © coll. Mady et Laurette Frydman – CEGESOMA, Bruxelles, 100930

Mady Frydman et Jacky Goldman avec leur marraine de guerre : Aline Antoine. – Fonds UPJB, exposition « Herbes amères » [Bruxelles, 1995] – © coll. Mady et Laurette Frydman – CEGESOMA, Bruxelles, 100930

5. L’attaque du 20 e convoi : un épisode unique dans l’histoire de la Shoah

Simon Gronowski, L’enfant du 20 e convoi, Bruxelles, Luc Pire, 2005 (couverture)

Simon Gronowski, L’enfant du 20 e convoi, Bruxelles, Luc Pire, 2005 (couverture)

7. L’expression artistique : un mode particulier de résistance, pendant et après la Shoah

Mickey au camp de Gurs, carnet réalisé par Horst Rosenthal au cours de son internement au camp de Gurs, France (1942) © Mémorial de la Shoah/CDJC, Paris

Mickey au camp de Gurs, carnet réalisé par Horst Rosenthal au cours de son internement au camp de Gurs, France (1942) © Mémorial de la Shoah/CDJC, Paris

III. La collaboration en Belgique

8. La collaboration francophone

Léon Degrelle, Feldpost, Éditions REX, 1944 (couverture)

Léon Degrelle, Feldpost, Éditions REX,
1944 (couverture)

9. La collaboration en Flandre

 Discours de Staf de Clercq lors de la Marche de Tollenaere organisée à Bruxelles par le VNV, 12/07/1942. © Coll. CEGESOMA, Bruxelles, 14588

Discours de Staf de Clercq lors de la Marche de Tollenaere organisée à Bruxelles par le VNV, 12/07/1942. © Coll. CEGESOMA, Bruxelles, 14588

10. Le rôle du roi Léopold III pendant la guerre

Novembre 1940 : après la capitulation, Léopold III rencontre Hitler dans sa résidence à Berchtesgaden – © Droits réservés – CEGESOMA, Bruxelles, 164012

Novembre 1940 : après la capitulation, Léopold III rencontre Hitler dans sa résidence à Berchtesgaden – © Droits réservés – CEGESOMA, Bruxelles, 164012

Commander le dvd

Pour commander la vidéo, rendez-vous sur la page « Commander »

×